Mercati e Foro di Traiano

menu facilité

saut à:
contenu. recherche, section. langues, menu. utilité, menu. principal, menu. chemin, menu. bas page, menu.

Page d'accueil > Glossaire

K

Abaque

Partie supérieure du chapiteau, en forme de parallélépipède, à base carrée.

Abside

Structure architecturale de forme semi-circulaire ou polygonale couverte en saillie du mur périmétral d'un bâtiment.

Acanthe

Plante herbacée à feuilles grandes et turgescentes reprise comme motif décoratif dans les stèles funéraires, dans les chapiteaux corinthiens et composites, dans les sculptures et les décorations en mosaïques.

Acrotère

Élément décoratif en terre cuite ou en marbre placé aux sommets du fronton dans les temples grecs, étrusques et romains, avec des figurations apotropaïques (destinées à éloigner le mal).
D'une façon plus générale, décoration sculpturale aux coins des frontons.

Adyton

La partie du fond de la cella (voir) du temple, ou salle séparée située à l’arrière de celle-ci contenant la statue de la divinité ou destinée à des cultes particuliers.

Agora

Place centrale de la cité grecque, point de croisement des rues principales, siège d’affaires, marché, lieu d'échange et de rassemblement.
Elle était généralement rectangulaire et bordée de portiques (voir), entourée des bâtiments publics les plus importants et représentatifs.

Ante

Tête de mur en forme de pilier, généralement décorée, avec un chapiteau et une base de forme souvent non canonique.

Antéfixe

Élément ornemental en terre cuite ou en pierre situé à l’extrémité des tuiles à canal ou à l’extrémité des versants du toit, dans les bâtiments grecs, étrusques, italiques et romains.

Ara

Lieu où se déroulaient les sacrifices faits aux dieux. De différentes formes et matières.

Arc

Structure architecturale curviligne reposant sur deux montants d’appui (piliers, colonnes, piédroits).

Arcade

Structure à arc reposant généralement sur les piliers ou des segments de mur, ou élément d’une série d’arcs en succession.

Architrave

Élément architectural horizontal reposant sur des colonnes ou des piliers. Constitue la partie inférieure de l’entablement (voir) dans les ordres classiques.

Archivolte

Cadre ou bandeau, lisse ou décoré, qui suit le profil de l’arc jusqu’à l’imposte et forme un motif ornemental.

Arête

Élément architectural utilisé dans l’architecture romane et gothique qui divise la surface d’une voûte d’arête ou d’une coupole pour en décharger le poids sur les piliers que la soutiennent.

Arête, voûte d’

Voûte constituée par deux voûtes en berceau se croisant en angle droit.

Attique

Élément terminal d’une façade, utilisé parfois pour masquer la chute d’un toit.
Dans les arcs de triomphe, il s’agit de la partie rectiligne située au-dessus de la corniche de l’ordre principal, souvent décorée de bas-reliefs ou d'inscriptions. Dans les bâtiments, on appelle «attique» l'étage le plus haut, au-dessus de la corniche terminale.

Autel

Dans le culte païen, il est parfois en bois ou constitué d'une dalle en pierre sur laquelle étaient déposées les offrandes pour la divinité. À l’époque romaine, il prend souvent la forme d’un parallélépipède en pierre ou en maçonnerie avec les côtés ornés de sculptures ou de motifs décoratifs.

Autel païen

Lieu où se déroulaient les sacrifices faits aux dieux. De différentes formes et matières.

Axonométrie

Représentation graphique d'une structure architecturale mettant en évidence la hauteur, la largeur et la profondeur en réunissant dans une seule figure les trois projections orthogonales situées sur des plans inclinés par rapport à l’observateur.

Bas-relief

Sculpture en relief où les figures sont peu saillantes par rapport au fond.

Base

Élément de la colonne sur lequel s’appuie le fût.

Basilique

Bâtiment romain à plan rectangulaire, dont l’espace est divisé par des rangées de colonnes, ayant la fonction de tribunal ou de centre de commerce.
L’église reprit ce schéma planimétrique pour les premiers bâtiments de culte.

Berceau, voûte en

Couvrement courbe d’un édifice ou d’une travée formé par une structure semi-cylindrique qui décharge sur les deux murs de retombée parallèles les charges auxquelles il est soumis.

Buste

Sculpture représentant la partie supérieure du corps d'une personne, en général sans les bras.

Caisson

Motif décoratif en bois, stuc, taillé avec des saillies de forme carrée, rectangulaire, polygonale, utilisé pour orner l'espace délimité par le croisement des poutres soutenant le plafond. Utilisé dans l’architecture grecque et romaine, il connut un grand essor à la Renaissance. On dit également «plafond à caissons». On trouve aussi ce motif dans le plafond des corniches à consoles, entre les consoles elles-mêmes.

Cannelure

Sillon à section concave à déroulement longitudinal ornant des éléments architectures tels que la colonne et le triglyphe.

Caryatide

Du grec karyàtis (jeune fille de Caryes), élément architectural utilisé dans l'art grec à la place des colonnes pour soutenir l’entablement. Le terme indique désormais, d'une façon plus générale, des montants représentant des figures féminines utilisés à la place de colonnes, piliers ou consoles pour soutenir des corniches, des loges ou des balcons.

Cella

Partie intérieure quadrangulaire du temple païen renfermant la statue de la divinité.

Chapiteau

Élément architectural faisant partie de la colonne et reliant le fût à la structure supérieure formée par l’architrave ou l'arc.
Il comprend généralement une partie inférieure de raccordement (échine), souvent décorée, et une partie supérieure plus simple (abaque).
Il existe de nombreuses dénominations de chapiteaux:
Dorique: constitué par un abaque à tablette reposant sur une échine en quart de cercle.
Tuscanique: à échine semi-circulaire et abaque à encadrement supérieur.
Ionique: constitué d’une échine généralement ornée d’oves (kymation ionique) avec de grandes volutes latérales et un abaque plutôt bas.
Corinthien: en tronc de cône renversé, décoré de deux rangées de feuilles d'acanthe et relié à l'abaque par des éléments décoratifs angulaires en volute.
Composite: typique de l’architecture romaine, il allie l’abaque du chapiteau corinthien à l’échine à oves (kymation ionique) du chapiteau ionique. Il apparaît à l’époque d’Auguste pour devenir commun à l’époque flavienne.
Figuré: décoré de figures humaines ou animales; existant déjà en Égypte, il arrive à Rome à l’époque hellénistique. Fréquent au Moyen-âge.

Chéneau

Partie du toit en saillie au-delà de la ligne du mur extérieur protégeant celui-ci de la pluie.

Chlamyde

Manteau grec en laine, court et léger, attaché par une fibule sur la poitrine ou sur l’épaule droite.

Chromatisme

Référé aux effets de la couleur.

Chryséléphantine

Du grec «khrusos»: or et «elephas», ivoire. Statue réalisée selon une technique où le squelette en bois était revêtu d’ivoire dans les parties nues et d’or pour les vêtements.

Ciborium

Édicule situé sur l’autel dans les basiliques chrétiennes formé par quatre colonnes ou piliers soutenant un couvrement. Dérive des baldaquins.

Cintre

Structure provisoire en bois constituée par des poutres reliées entre elles servant à armer et à soutenir des arcs et des voûtes pendant la construction.

Cintre

Courbure de la surface interne d’un arc ou d’une voûte.

Clé de voûte

Élément central entre les claveaux (blocs en voussoir) constituant un arc.

Clipeus

Sorte de bouclier circulaire de défense utilisé par les Romains. Le clipeus votif était la plaque circulaire, décorée ou non, en marbre ou en métal, accroché dans les temples et les bâtiments publics.
L'«imago clipeata» est un portrait en sculpture ou peinture inséré dans un clipeus qui sert alors de cadre. Les images peuvent représenter la tête seule ou le demi-buste.
Ces images avaient une fonction célébratoire ou funéraire.

Colonne

Élément architectural portant formé généralement par la base, le fût et le chapiteau. Elle présente un renflement (entasis) à un tiers de sa hauteur environ, et se rétrécit légèrement vers le haut (elle est contracturée). La colonne est :
Rudentée si les cannelures sont remplies d’une moulure en forme de bâton jusqu’à un tiers de sa hauteur.
Cannelée si le fût est sillonné de cannelures verticales.

Console

Élément architectural suspendu de diverses formes, en saillie du mur, ayant la fonction d'appui des poutres ou corniches, des arcs ou du toit, etc. Dans la corniche à consoles, partie façonnée en forme de console supportant la partie supérieure saillante de l’élément.

Copie

Reproduction d’une œuvre d’art réalisée par une personne différente de l’auteur. La reproduction d’une œuvre réalisée par son propre auteur s’appelle «réplique».

Corinthien

Un des ordres classiques, caractérisé par une colonne cannelée avec base, un chapiteau orné de feuilles d’acanthe et une frise continue.

Corniche

Dans les ordres architecturaux classiques, il s’agit de l’élément saillant mouluré situé au-dessus de la frise et terminant l’entablement dans la partie supérieure.
En général, élément encadrant un tableau, une fresque (auquel cas il est peint), un relief.

Croix, plan en

Le plan en croix d’un bâtiment de culte est défini:
En croix grecque si les quatre bras du bâtiment ont les mêmes dimensions.
En croix latine quand dans un bâtiment, une, trois ou cinq nefs longitudinales se croisent avec une ou plusieurs nefs transversales (transept).

Cryptoportique

Galerie souterraine voûtée munie de fenêtres, utilisée comme promenade.

Diptère

Temple grec entouré de deux rangées de colonnes de chaque côté.

Dorique

Le premier des trois ordres architecturaux classiques, caractérisé par une colonne contracturée (se rétrécissant légèrement vers le haut), cannelée, au fût présentant un léger renflement à un tiers de sa hauteur (entasis), sans base, au chapiteau formé par l’échine et l’abaque, sans décoration. Au-dessus d’une architrave lisse, la frise alternant les triglyphes et les métopes.

Échine

Élément architectural situé sous l’abaque. Dans le chapiteau dorique, elle présente un profil convexe sans décoration; dans le chapiteau ionique, elle est décorée par un motif à oves (kymation ionique).

Édicule

Structure architecturale de petites dimensions en forme de tabernacle, de niche ou de petit temple, accueillant généralement une statue ou une peinture.

Élévation

Les éléments composant la structure d’un bâtiment, des fondations à la couverture. On appelle également «élévation» le plan qui le représente, dans son ensemble ou en partie.

Encaustique

Technique de peinture utilisée par les Grecs et les Romains qui se servait de couleurs diluées avec de la cire, de la résine ou de la gomme, que l’on faisait fondre en les exposant à une source de chaleur au moment de l’utilisation.
La peinture chaude était appliquée à l’aide d’une spatule sur un enduit sec et bien lissé.

Enduit

Pâte à base de ciment, de chaux ou de plâtre mélangé au sable et à l’eau, utilisée comme revêtement des surfaces en maçonnerie.

Entablement

Structure horizontale du temple constituée par l’architrave, la frise et la corniche. D’une façon plus générale, on appelle entablement l’ensemble des éléments horizontaux soutenus par les colonnes, les piliers et les piédroits.

Entasis

Renflement du fût de la colonne à un tiers de sa hauteur environ, utilisé pour éliminer l’illusion optique qui, de loin, fait apparaître la partie centrale de la colonne plus fine que les parties terminales.

Entrecolonnement

Espace compris entre deux colonnes.

Extrados

Surface supérieure d’un arc, d’une coupole, d’une voûte.

Façade

La partie frontale plus importante d’un bâtiment, dans laquelle s’ouvre l’entrée principale.

Fenêtre jumelée

Fenêtre divisée verticalement en deux ouvertures par un petit pilier ou une colonnette sur laquelle reposent les impostes du double arc. Elle est parfois encadrée par un arc supplémentaire.

Ferme

Structure architecturale en bois de forme rectangulaire destinée à soutenir le toit à deux versants. Dans sa réalisation la plus simple, il est constitué par une poutre de base (entrait), deux poutres obliques (madriers) et une poutre placée verticalement au centre de l’entrait (poinçon).

Fictile

En terre cuite.

Fontaine

Construction recevant et distribuant l’eau; de formes, dimensions et matériaux divers, elle contribue à la décoration, la qualification et la valorisation des jardins et des espaces urbains.

Forum

La place centrale de la ville romaine; correspond à l’agora des Grecs. De forme rectangulaire, bordée de portiques, entourées de basiliques, de temples et de monuments, le forum constituait le centre de la vie citadine, celui de la conclusion des affaires et d’administration de la justice.

Frise

Partie intermédiaire entre l’architrave et la corniche dans l’entablement classique.
Dans l’ordre dorique, elle est constituée par une succession de métopes et de triglyphes; dans l'ordre ionique-attique puis dans l'art romain et dans la Renaissance, c’est un bandeau continu décoré en relief, mais elle peut aussi être lisse.

Fronton

Structure architecturale triangulaire couronnant le temple classique, située entre l’entablement et les versants du toit. Souvent décoré de statues et de reliefs. Il peut aussi constituer le couronnement de portes, fenêtres, niches et édicules.

Fusion

Procédé de travail des métaux qui permet de réaliser des sculptures en bronze ou dans d’autres matériaux.

Fût

Le corps de la colonne ou du pilier situé entre la base et le chapiteau.

Geison

Synonyme de corniche (voir) dans l’entablement classique.

Glacis

Application d’une fine couche de couleur sur une peinture ou une partie de peinture qui a pour effet de rendre les tonalités plus transparentes et brillantes.

Haut-relief

Sculpture dont les figures sont détachées du fond de plus de la moitié.

Himation

Manteau de laine long et ample qui enveloppait le corps. Porté par les hommes et les femmes par-dessus le chiton.

Hypogée

Cavité souterraine utilisée principalement comme sépulture.

Iconographie

Du grec «eikona»: image et «graphein», représentation.

Intrados

Surface intérieure de l'arc et de la voûte.

Ionique

Un des ordres architecturaux classiques, caractérisé par une colonne à fût élancé, contracturée (qui se rétrécit vers le haut), à base et à chapiteau avec deux volutes latérales, entablement avec architrave à bandeaux, frise (absente à l'origine) lisse ou décorée de figures en relief.

Jambage

Un des supports latéraux d’une porte ou d’une fenêtre qui soutient une architrave.

Koré

Statue féminine en station debout, typique de la sculpture archaïque grecque, habillée du péplum ionique.

Loge

Structure architecturale ouverte à arcades reposant sur des colonnes ou des piliers, autoportante ou faisant partie d’un bâtiment.

Lunette

Portion de mur formée par l'intersection d'une voûte avec le plan du mur, souvent décorée de peintures, mosaïques et reliefs.

Matroneum

Dans les églises paléochrétiennes et romanes à plan basilical, il est situé au-dessus des nefs latérales et donne sur la centrale; dans les bâtiments à plan central, il donne sur l’ouverture de la coupole.

Monument

Ouvrage d’architecture ou de sculpture érigé pour célébrer un événement historique ou un personnage.

Moulage

Empreinte obtenue en faisant adhérer au modèle un matériau mou tel que la cire, la graisse ou la glaise, qui une fois durci donne la forme à partir de laquelle on peut obtenir une copie.

Moulure

Segment à surface façonnée, lisse ou décorée, utilisé comme décoration d’un élément architectural.

Musée

Du terme grec indiquant le temple dédié aux muses et où avaient lieu des activités littéraires, artistiques et scientifiques; collection d'œuvres d'art ou de valeur historique ou scientifique.

Naos

Cella du temple grec, à plan rectangulaire, allongée; dépourvue de fenêtres, elle recevait la lumière par la porte d’accès. Orientée vers l’est, elle renfermait la statue du culte et n’était généralement pas ouverte aux fidèles.

Nave

The central, lengthwise space between two rows of columns or pilasters.

Nervures

Dans un système de couvrement à voûte, l’ensemble des arêtes ou nervures.

Niche

Cavité plus ou moins profonde ouverte en plein mur, à plan semi-circulaire, rectangulaire ou polygonal. Elle contient généralement une statue.

Nymphée

Dans la Grèce ancienne, ce terme indiquait le sanctuaire dédié aux nymphes. Il en est venu ensuite à représenter une construction à plan elliptique ou semi-circulaire contenant des fontaines, avec des perspectives architecturales et des absides ou même des fontaines monumentales.

Oculus

Ouverture ou fenêtre de forme circulaire ou ovale. Il peut avoir une fonction exclusivement décorative

Ordre

Ensemble de consignes de construction et de règles relatives aux formes et aux proportions d’un bâtiment.

Péplum

Manteau ample de longueur variable, attaché par une fibule en haut du bras droit qui restait découvert. Un pan tombait à la taille. Porté par les femmes grecques.

Périptère

Temple grec entouré de colonnes sur tous les côtés

Péristasis

Portique, colonnade entourant le naos du temple.

Pilastre

Demi-pilier adossé à un mur, avec base et chapiteau et partie d’un ordre architectural.

Pilier

Élément architectural à base carrée, polygonale ou composite servant de soutient aux architraves, aux arcs et aux voûtes

Plan

Dessin d’architectural d’un bâtiment, d’un complexe ou d’une partie en section horizontale.
Dit également ichnographie.

Planimétrie

Projection sur un plan horizontal d'un ou de plusieurs bâtiments ou d’un complexe urbain

Podium

Soubassement surélevé sur lequel se dressent les temples romains, étrusques et italiques.

Portail

Galerie ouverte, placée généralement à l'extérieur et au rez-de-chaussée d'un bâtiment, pouvant servir d'abri ou avoir une fonction purement décorative.

Portée

Ouverture d’un arc dans des bâtiments tels les portes civiques, les arcs triomphaux, les arches de ponts.

Promenoir

Couloir ou portique couvert servant de passage entre des zones du bâtiment non communicantes entre elles.

Promontoire

Soubassement du temple grec à trois degrés ou plus. Le degré supérieur, sur lequel se dressent les colonnes, est dit stylobate.

Pronaos

Zone à arcades située devant la cella du temple.

Propylées

Entrées monumentales aux sanctuaires, palais ou places.

Protomé

Tête ou buste humain, animal ou de monstre, placé généralement comme décoration de frontons, corniches et antéfixes.

Relief

Élément sculptural composé d’un plan de fond dont se détachent les figures. On parle de haut-relief ou de bas-relief en fonction de la profondeur de la saillie des figures.

Rinceaux

Motif décoratif constitué par des hampes végétales s’enroulant en spirale.

Ronde bosse

Sculpture isolée dans l’espace, visible sur tous les côtés.

Sacellum

Le sacellum (du latin, diminutif de «sacrum»: espace sacré) est un petit espace clos, sans toit et avec un autel, dédié à une divinité.

Sima

Moulure à gorge, lisse ou décorée, située au couronnement d’un bâtiment.

Socle

Soubassement d’un bâtiment, d’un pilier ou d’une statue; il s’appelle plinthe quand il porte la colonne.

Soubassement

Partie inférieure d’un bâtiment ou d’une structure architecturale ayant pour fonction de le supporter.

Stèle

Dalle de forme rectangulaire en pierre ou en marbre, installée verticalement dans la terre ou reposant sur une base, inscrite, gravée ou sculptée, avec une fonction funéraire, votive ou commémorative.

Stratigraphie

Science qui étudie le terrain, la formation et la superposition progressive de celui-ci et des matériaux des ères géologiques successives et permet de dater le matériel de fouille et de déterminer les groupes de matériaux appartenant à chaque strate.

Stuc

Composé de matières différentes tels que le calcium, la poudre de marbre, le plâtre, le sable, la caséine mélangés en proportions variables selon le besoin, le stuc a été utilisé pour boucher, pour remplir les vides, pour les finitions d’ouvrages d’architecture ou pour la réalisation d’ornements et de décorations sur murs, corniches, plafonds, pour réaliser certaines parties dans les tableaux.

Stylobate

Plan de soubassement sur lequel reposent les colonnes et les murs de la cella du temple antique.

Télamon

Figure masculine employée à la place des colonnes ou des piliers pour servir de support aux corniches, loges et balcons.

Temenos

Le terme désignait à l’origine la parcelle de terre inaliénable transmise par héritage à un roi ou un dieu.
Il a indiqué ensuite le sanctuaire, l’enceinte sacrée où se trouvent l’autel, le temple et autres bâtiments les entourant.

Thermes

Établissements publics de bains chauds existants en Grèce et très diffusés à Rome où ils assumèrent des caractéristiques monumentales.

Tore

Moulure à profil semi-circulaire à la base des colonnes ionique et corinthienne.

Travée

Espace situé entre quatre piliers qui soutiennent une voûte d’arête ou entre deux éléments de support.

Trépied

Support à trois pieds.

Tronçon

Bloc cylindrique qui, superposé à d’autres, constitue la colonne.

Tuscanique

Ordre architectural romain d’origine étrusque caractérisé par une colonne lisse sans renflement reposant sur une plinthe (base quadrangulaire) et un double tore (moulure à profil semi-circulaire), un chapiteau ressemblant au dorique mais avec une échine plus gonflée et plus basse.

Tympan

Surface triangulaire contenue dans le cadre du front, souvent orné de fresques ou de sculptures.

Volute

Élément décoratif en spirale ou curviligne. Élément typique des chapiteaux ionique et composite

Voutain

Un des quatre cantons à surface sphérique de la voûte d’arête.

Voûte

Couvrement à surface courbe d’une pièce ou d'une travée.
Selon la forme, la voûte se divise en voûtes simples et voûtes composées.

Voûtes simples:
En berceau: formée par une structure semi-cylindrique reposant sur deux murs parallèles.
Domicale: à calotte hémisphérique, posée sur un espace polygonal.

Voûtes composées:
D’arête: constituée par le croisement de deux voûtes en berceau.
À quartiers: à secteurs, posée sur un espace polygonal.
En miroir: voûte à quartiers coupée par un plan parallèle au plan de retombée.
Parapluie: posée sur un espace polygonal, elle est composée d’autant de portions (griffes) qu’il y a de côtés se croisant.
À lunette: Repose sur des grilles et forme une série de lunettes.

de nouveau au menu facilité.