Mercati e Foro di Traiano

menu facilité

saut à:
contenu. recherche, section. langues, menu. utilité, menu. principal, menu. chemin, menu. bas page, menu.

Page d'accueil > "Marchés" de Trajan:... > Époque impériale

Reconstruction graphique des Marchés de Trajan à l'époque de Trajan

Les « Marchés » étaient attribués traditionnellement au même architecte que le Forum, le Syrien Apollodore de Damas; on reconnaissait même à ce dernier une origine Nabatéenne, ce qui permettait d’identifier dans la réalisation des Marchés de Trajan un reflet évident de la culture « baroque » de Pétra en Jordanie. Quoi qu’il en soit, le complexe trajanien représente une cristallisé d’expérience et de projectualité digne d’une haute expression de l’architecture antique qui ne trouve aucun équivalent dans le panorama du monde romain.
La présence de nombreux locaux en forme de tabernae comme celles qui s’ouvrent sur l’espace central de la Grande Salle à l’entrée du monument n’est pas nécessairement l’indice d’une fonction commerciale du complexe: les Marchés de Trajan devaient constituer une sorte de « centre polyfonctionnel » où s’exerçaient des activités publiques, surtout de nature administrative. La distribution des locaux, leurs liaisons et l’articulation des parcours internes devaient dépendre de leurs différentes fonctions de bureau ou d’archive, en relation étroite avec le forum. Certains locaux du Corps Central, caractérisés par la présence d’une abside et de niches sur les parois, étaient peut-être le siège du procurator Fori Divi Traiani.
À cause de la continuité de leur utilisation dans le temps, les bâtiments des « Marchés » portent aussi les traces d’interventions successives. Des travaux d’époque sévérienne sont attestés dans les structures donnant sur Via della Torre, alors que l’ insula qui se trouve sur l’actuelle Salita del Grillo présente des traces d’interventions du IVe siècle ap. J.C. et peut-être postérieures.

de nouveau au menu facilité.