Mercati e Foro di Traiano

menu facilité

saut à:
contenu. recherche, section. langues, menu. utilité, menu. principal, menu. chemin, menu. bas page, menu.

Page d'accueil > Éditorial

Une fenêtre.... sur les Forums Impériaux

Les Marchés de Trajan sont un complexe archéologique aux caractéristiques absolument uniques à Rome et - nous oserions dire - dans le monde; ils représentent en effet un « quartier » qui a vécu l’évolution de la ville de l’âge impérial à nos jours, constamment réutilisé et transformé: de centre administratif stratégique des Forums impériaux à résidence noble, forteresse militaire, siège prestigieux de couvent, caserne... Un devenir constant qui apparaît dans les transformations architecturales, signes des différentes « mains » qui ont réadapté le complexe aux différentes fonctions dans les différentes époques pour arriver jusqu’à nous et connaître une nouvelle « saison » de vie.
Incroyablement Rome, tellement riche en monuments et en Musées, n’a pas encore eu jusqu’à ce jour de centre consacré à l’architecture antique permettant de comprendre ses aspects structurels, architecturaux et décoratifs.
En effet, le pouvoir évocateur des grandes aires archéologiques du Forum Romain et des Forums Impériaux est très grand, mais la perception réelle de la « ville » antique est insuffisante.
L’aire trajane se trouve aujourd'hui, plus que jamais, dans un point stratégique de la ville moderne, sur une ligne culturelle idéale qui la relie, d'un côté, au grand pôle muséal du Capitole, au Palazzo delle Esposizioni, au Museo Archeologico Nazionale, de l’autre à l’aire archéologique centrale - Colysée, Forum Romain et Palatin, Forums Impériaux -, ce qui la rend perméable aussi bien à la ville antique qu’à la cité moderne.
C’est en tirant profit de cette ambivalence de contenant d’excellence de sa propre histoire et de l'histoire de la ville que nous avons projeté l'exposition consacrée aux Forums Impériaux aux Marchés de Trajan, qui en étaient une partie intégrante, non pas comme « centre commercial » (selon la littérature archéologique du passé), mais comme ensemble de bâtiments destinés à administrer les activités et le fonctionnement du plus grand et plus célèbre des Forums, celui que voulut l’empereur Trajan. Nous voulons non pas « exhiber » les différents fragments (même s’ils sont magnifiques) d’une splendeur décorative passée, mais recomposer matériellement la décoration architecturo-sculpturale, même en faisant face à des travaux très contraignants du point de vue matériel.
Mais cela ne suffit pas: il est absolument indispensable de faire percevoir au visiteur la complexité du chantier ancien, son système de travail, sa « technologie », de même qu’il est essentiel de recréer l’atmosphère réelle des activités qui se déroulaient sur les Forums, les personnes qui les fréquentaient, en somme reproduire la vie réelle dans les espaces réels.
Pour atteindre ces objectifs, tout en respectant la rigueur scientifique des reconstructions, nous proposons d’utiliser les meilleures technologies qui sont aujourd’hui à disposition, du graphisme à la multimédialité, sans nous limiter à une seule méthode d’expression mais en choisissant cas par cas le moyen le mieux adapté aux exigences concrètes de communication: les produits multimédias dérivés du système de communication, la publication à travers des sites web, les CD-ROM et les DVD font désormais partie stablement de la production muséale et culturelle en général et se placent aux côtés de la production traditionnelle sur papier (guides en plusieurs langues, catalogues, etc.) pour rendre plus ample la circulation de l'information à différents niveaux.
L’appareil multimédia (matériel et logiciel), la recherche scientifique et l'élaboration graphique, l'aménagement spécifique pour la communication, les ateliers pour les différents publics cibles, les activités collatérales telles que les conférences et les congrès internationaux, les expositions périodiques, enrichissent la collection permanente et intensifient les échanges culturels avec les autres pays et à l'intérieur même de l'Italie.

Lucrezia Ungaro
Responsabile del Museo dei Fori Imperiali

de nouveau au menu facilité.